Valeur vénale de terres agricoles

Les flux rss du siteImprimer la page

TERRES ET PRES LIBRES

Valeur vénale moyenne des terres labourables et des prairies naturelles en 2015, pour les terres agricoles d'au moins 70 ares, libres à la vente (euros à l'hectare)

Département du Nord

Petites régions agricoles

Dominantes

Minimum

Maximum

Flandre intérieure, Flandre maritime

14 640

7 000

18 240

Région de Lille, Pévèle

11 730

4 000

23 650

Plaine de la Scarpe

13 140

3 550

35 480

Hainaut

12 090

3 470

21 380

Thiérache

7 610

3 650

12 930

Plaine de la Lys

13 660

9 500

23 760

Cambraisis

13 770

3 400

17 420

Département du Pas-de-Calais

Petites régions agricoles

Dominantes

Minimum

Maximum

Boulonnais

11 510

5 320

23 730

Haut Pays d’Artois

12 410

4 980

17 100

Ternois

13 540

5 140

18 020

Pays de Montreuil, bas champs picards

11 080

5 430

17 000

Artois

13 080

4 980

27 620

Wateringues, colinnes guinoises

16 150

4 500

30 040

Pays d’Aire, plaine de la Lys, Béthunois

14 490

5 000

31 030

 

 

TERRES ET PRES LOUES

Valeur vénale moyenne des terres labourables et des prairies naturelles en 2015, pour les terres agricoles louées (euros à l'hectare)

Département du Nord

 

Petites régions agricoles

Dominantes

Minimum

Maximum

Flandre intérieure, Flandre maritime

5 910

3 660

8 500

Région de Lille, Pévèle

5 660

3 800

8 850

Plaine de la Scarpe

4 020

3 000

5 850

Hainaut

4 750

3 100

6 710

Thiérache

4 780

3 160

7 030

Plaine de la Lys

5 680

3 800

8 370

Cambraisis

4 860

3 500

6 500


 Département du Pas-de-Calais

 

Petites régions agricoles

Dominantes

Minimum

Maximum

Boulonnais

5 040

3 510

7 900

Haut Pays d’Artois

5 110

3 660

7 990

Ternois

5 300

3 990

8 000

Pays de Montreuil, bas champs picards

5 150

3 750

7 020

Artois

5 580

4 000

7 990

Wateringues, colinnes guinoises

5 400

3 230

7 980

Pays d’Aire, plaine de la Lys, Béthunois

5 090

3 410

7 500

 

 

A noter

La valeur vénale des terres agricoles est calculée d'après le barême indicatif fixé par arrêté ministériel.

Les tarifs concernent les transactions de terres agricoles, parcelles ou exploitations entières, non bâties et mentionnent :

  •  La valeur dominante : prix le plus souvent pratiqué tel qu'il a pu être constaté ou estimé.
  •  Les valeurs maximum ou minimum : prix pratiqués pour les terres les plus chères et les moins chères, compte tenu des conditions locales du marché.


Les tarifs s'entendent hors taxes et frais d'acte non compris.