Identification et traçabilité

Les flux rss du siteImprimer la page

Le suivi sanitaire des animaux, la traçabilité et la sécurité alimentaire de toute la filière viande sont aujourd’hui assurées grâce au système d’identification et d’enregistrements des données des éleveurs. 

IDENTIFIER ET TRACER SES BETES

Les missions d’identification des espèces bovines, ovines, caprines, porcines et des oeufs de consommation sont confiées, par délégation de l’Etat, aux Chambres d’agriculture au travers de leur établissement de l’Elevage (E.d.E.).  En Nord-Pas de Calais, 13 personnes sont attachées au service. 

Les missions : 

• Gestion des détenteurs toutes espèces. 

• Gestion des mouvements bovins, ovins, caprins, porcins et du recensement ovin-caprin. 

• Edition et réédition des passeports, livres des bovins, documents de notification, livres des mouvements ovins-caprins, etc. 

• Fournisseur officiel des boucles d’identification bovines, ovines, caprines et des documents de circulation ovins, caprins, porcins. 

• Validation des généalogies bovines dans le Système d’Information Génétique (S.I.G.) pour les adhérents à la Certification des Parentés Bovines (C.P.B.). 

• Habilitation des éleveurs inséminateurs et des agents préleveurs. 

• Suivi Qualité Terrain avec campagne annuelle de vérification des compatibilité génétique. 

• Alimentation et correction des fichiers nationaux d’identification (B.D.N.I.). 

L’identification électronique des ovins, caprins et bovins facilite le suivi individuel et donc la traçabilité. Toutes les informations sont transmises en temps réel entre les différents intervenants : l’EdE, le centre régional d’informatique à Douai (AEI), la base de données nationales (BDNI) et les serveurs informatiques des pays européens. 

Bovin

L’identification des bovins a été redéfinie pour répondre aux exigences européennes en matière de traçabilité de la viande bovine et des produits à base de viande bovine.

Elle comporte :

  • l’apposition aux deux oreilles d’une boucle plastique agréée de couleur saumon comportant 10 chiffres précédés du code pays (FR pour la France) matérialisés également par un code barre :
  • les 2 premiers numéros correspondent au chiffre du département
  • les 4 derniers chiffres, imprimés en gros caractères pour être facilement lisibles par l’éleveur, forment le numéro de travail,
  • l’inscription des données de l’identification sur un registre des bovins tenu sur l’exploitation. L’éleveur y mentionne toutes les naissances, entrées et sorties (vente, abattoir, équarrissage),
  • l’enregistrement des informations relatives notamment aux détenteurs d’animaux, aux exploitations, aux animaux détenus, à leurs mouvements et à leur identification dans la base de données nationale d’identification (BDNI) et de traçage des bovins et de leurs produits.

 

L’éleveur identifie lui-même les animaux nés sur son exploitation avant l’âge de 7 jours. Il notifie à l’EDE, dans un délai de 7 jours toute naissance entrée et sortie ainsi que la perte d’une boucle par animal. L’EDE édite pour chaque animal, un document appelé "passeport d’un bovin" comportant les références de l’élevage (numéro de cheptel) et de l’animal (date de naissance, origine, numéro...).

Des contrôles sont réalisés dans les élevages et tous les points de rassemblement de bovins par les agents des directions départementales de la protection des populations pour vérifier la bonne exécution de ces dispositions.

Equin 

La gestion de l’identification des équidés est assurée par l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) au travers de la base centrale SIRE (Système d’information relatif aux équidés). Le SIRE constitue aujourd’hui un outil de référence pour la traçabilité sanitaire des chevaux, la sélection et la gestion des risques sanitaires. Tout équidé résidant sur le territoire français est répertorié avec un numéro d’identification unique dans la base nationale SIRE. Cette base permet de contacter la personne responsable d’un cheval ; chaque changement de propriété doit être enregistré dans cette base ainsi que les lieux de résidence de l’animal

POUR VOUS ACCOMPAGNER

Dopez votre performance, sécurisez vos productions, provoquez l’avenir… Les conseillers de la Chambre d'agriculture vous aident à concrétiser vos projets pour vous permettre d’aller encore plus loin.

L’objectivité de leurs conseils conjuguée à leur expertise est l’un des atouts essentiels à la réussite de vos ambitions.

LE SAVIEZ-VOUS

65% des notifications de mouvements sont aujourd’hui transmises par voie informatique.

La qualité au service des éleveurs

Le travail du service EDE est encadré par des cahiers des charges spécifiques à chaque espèce et ce au sein d’un Système de Management de la Qualité (S.M.Q.) sous l’égide et l’agrément de France Génétique Elevage (F.G.E.).

Maîtriser vos données d'exploitation

Que ce soit au bureau, au champ ou à l'étable, l’outil informatique MIA (Maîtrise de l’Information Agricole) se transforme en parfait assistant et sécurise vos données d’exploitation. Depuis 10 ans, l’association MIA portée par les organismes professionnels agricole,  propose une solution adaptée aux agriculteurs du Nord-Pas de Calais.

[+] En savoir plus sur l'outil MIA