Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

L'actualité en détail

Les flux rss du siteImprimer la page

Quels besoins en main d’œuvre en Hauts-de-France ?

L’édition 2017 de l’enquête annuelle de Pôle Emploi sur les besoins de main d’œuvre présente des résultats optimistes et élevés par rapport aux années précédentes pour les Hauts-de-France. La région affiche un niveau record depuis 2011 en dépassant la barre des 134 000 projets de recrutement (+ 10 % par rapport à 2016). Avec 11 % des projets totaux, l’agricul-ture et l’agroalimentaire participent largement à cette hausse avec des taux 2 fois supérieurs à la moyenne nationale.

10 780 projets de recrutement dans l’agriculture régionale

En 2017, l’agriculture régionale projette de créer 13,2 % d’emplois de plus qu’en 2016. La hausse du nombre de projets agricoles se caractérise toutefois par une croissance du taux de difficulté : 40 % des recrutements sont jugés difficiles en 2017.
Les Hauts-de-France se caractérisent par des profils agricoles départementaux différents plus ou moins consommateurs de main d’œuvre. Ainsi, l’Aisne et le Nord ont les agricultures les plus intensives en emplois de la région, de par la forte présence respective de la viticulture et du maraîchage. L’Aisne capte 38 % des projets agricoles régionaux mais affiche aussi le plus haut taux (45 %) de projets estimés comme difficiles à recruter. Participant fortement à la dynamique du secteur, les projets saisonniers sont majoritaires dans l’agriculture régionale, autour de 85 % et stables dans le temps. L’Oise fait figure d’exception : malgré un faible nombre de projets, la part de projets saisonniers est plus réduite et les embauches plus pérennes (248 projets non-saisonniers contre 125 pour l’Aisne).

25 % des projets industriels régionaux concentrés dans l’industrie agroalimentaire

L’année 2017 marque un record avec 3 745 projets dans l’agroalimentaire, notamment du fait d’une augmentation des projets saisonniers. L’industrie agroalimentaire étant historiquement plus présente en nombre d’emplois dans le versant nord, le Nord et le Pas de Calais regroupent à eux deux 68 % des projets régionaux.
Cependant malgré des taux de recrutement plus faibles pour l’Aisne, la Somme et l’Oise, ceux-ci s’inscrivent dans une tendance à la hausse. La Somme atteint en 2017 son niveau le plus élevé depuis 6 ans avec plus de 600 projets. Globalement,  les recruteurs  des IAA sont optimistes pour l’emploi en 2017. Ce secteur devient un enjeu crucial pour le dynamisme de l’emploi industriel et de l’économie notamment pour le Pas-de-Calais, la Somme et l'Aisne.

[+] Article extrait du bulletin Tendances &co de juillet